Actualités Pneus
Août

 
 
 

Infos Pneus >> Actualités >> 13/08/2010

Les systèmes de surveillance de pression des pneus obligatoires

Récemment, l'Union européenne a adopté un projet de loi que s'apprête à imposer les systèmes de surveillance de pression des pneus (TPMS : Tyre Pressure Monitoring System) sur tous véhicules neufs à partir du 11 Novembre 2011.

Il existe de nombreux fabricants qui utilisent déjà cette technologie sur leurs véhicules. Elle est de plus en plus utilisé sur les voitures qui ont été conçus autour de la technologie runflat. Avec le coût des TPMS d’environ €300, il y a eu de nombreux protestations de presque tous les constructeurs automobiles. Ils prévoient une hausse de prix quant la nouvelle législation sera mis en jeu et avec des économies déjà fragiles en Europe, ces nouvelles ne sont pas encourageantes.

Ce n'est pas seulement les constructeurs automobiles qui considèrent cette nouvelle loi comme inhibant. Autoexpress.co.uk en Angleterre ont cité Vanessa Guyll, spécialiste technique à l'A A : « Ça fera augmenter les prix des voitures. Et si vous devez remplacer un pneu, le système devra être remis à zéro, et il faudra acheter un nouveau capteur de soupape ».

Elle continue: « Le système est bon en principe, mais ça ne remplace pas le fait qu’il faut vérifier régulièrement vos pneus. Il n’y a pas la technologie qui peut détecter des problèmes tels que l'usure inégale et des bosses ».

Beaucoup de gens au sein de l'industrie du pneumatique, comme Vanessa, estiment que ces systèmes qui sont en mesure de vous avertir lorsque la pression de vos pneus est en baisse, encouragera  la paresse des automobilistes. Il faut effectuer des contrôles réguliers pour maintenir la sécurité de ces pneus. La perception est que la majorité ne fera pas l'inspection de leur pneus, faisant confiance totale au TPMS.

A surveiller.